Dans cet article, j’explique comment guérir une hernie, en introduisant les éléments les plus efficaces de la nature et de la physiothérapie.

Vous serez en mesure de suivre le traitement détaillé ici, avec des analgésiques, des remèdes, des exercices et des étirements pour l’exercice.

A découvrir également : Comment se procurer du e liquide red astaire ?

L’ objectif est de vous permettre de soulager votre hernie à court, moyen et long terme.

Résumé :

A découvrir également : 6 solutions pour arrondir vos fins de mois

1) Repos pour soulager la douleur. 2) Marcher tous les jours. 3) Hydrater 1-2 litres d’eau par jour. 4) Appliquer chaud et froid. 5) Massez le bas du dos avec de l’huile essentielle. 6) Exercice exercices de renforcement musculaire du dos, les muscles abdominaux et les jambes. 7) Effectuer l’étirement et l’adoucissement du dos et des jambes. 8) médicaments anti-inflammatoires évitant les médicaments. 9) Utilisez des analgésiques naturels. 10) Consulter un physiothérapeute ou Ostéopathe. Comment une hernie peut-elle disparaître ? Pouvons-nous guérir une hernie ? Traitement chirurgical

Lisez mon article suivant pour plus d’informations sur la hernie et vérifiez si vos symptômes douloureux correspondent à cette pathologie :

LIRE : Hernie discale : symptômes, causes, définition

Comment guérir une hernie naturellement ?

Le traitement de la hernie doit à la fois soulager la douleur et fournir des exercices appropriés et des conseils pour renforcer votre dos et éliminer certains facteurs de risque tels que le manque d’exercice, l’excès de poids et l’obésité.

Les différentes recommandations permettent donc un traitement efficace à court, moyen et long terme.

1) Repos tout en conservant le physique personnalisé

activité

Pour soulager la douleur, il est souvent nécessaire de se reposer. Un à deux jours de repos au lit aidera généralement à soulager les douleurs au dos et aux jambes.

Cependant, il ne devrait pas être abusé parce que le repos au lit prolongé peut retarder la récupération.

En outre, il n’est pas nécessaire d’observer le repos au lit strict. Lorsque vous souffrez du dos, essayez d’aller de la manière suivante, d’inclure un peu d’activité physique dès les premiers jours :

• Ne vous asseyez pas ou ne vous allongez pas pendant une longue période de temps. Toutes les heures, levez-vous et marchez.

• Évitez les positions douloureuses et les gestes douloureux. Donner la préférence aux activités et aux mouvements les moins douloureux.

• Intégrer des étapes plus longues ou cardiovasculaires dès que possible activités telles que vélo d’appartement, vélo elliptique, stepper…

Continuer : Sport à faire de l’exercice et à éviter en cas de hernie

2) Marche quotidienne

La marche est une activité physique non traumatique et efficace pour soulager les maux de dos. Inclure dès que possible des périodes de marche active, au moins plus de 20 minutes et plusieurs fois par jour.

La marche active la circulation sanguine et donne des endorphines, des analgésiques naturels.

En combinaison avec des exercices musculaires, la marche est fortement recommandée pour les patients souffrant de lombalgies chroniques.

Les deux activités non seulement soulager les maux de dos, mais aussi prévenir les douleurs lombaires chroniques en améliorant endurance musculaire.

3) Hydratant (eau et tisanes)

Puisque la déshydratation est un facteur de risque de hernie, il est nécessaire de s’assurer qu’elle est suffisamment hydratée. Rappelez-vous que vos disques se composent principalement d’eau (65 -85%).

Réhydrater conventionnellement les disques la nuit avec l’eau que vous avez consommée. Le tissu discale se régénère lorsque le corps se repose.

L’ idéal est de vous assurer que vous buvez de l’eau toute la journée, et la nuit suivante essayer de dormir autant que possible. Ainsi, vos disques se réparent et reviennent au volume normal.

Évitez le café et le thé contenant de la caféine, avec un effet diurétique qui peut vous déshydrater. La même chose s’applique à l’alcool.

Vous pouvez consommer des tisanes ou des rooibos, sans caféine, qui peuvent avoir des propriétés anti-inflammatoires naturelles, telles que le gingembre.

4) Appliquer chaud et froid

L’ application de chaud et/ou de froid dans le bas du dos peut réduire le tonus musculaire qui est habituellement présent dans le cas d’une hernie discale lombaire.

En effet, la chaleur aide à détendre les muscles contractés, augmente le flux sanguin et améliore l’élasticité du tissu conjonctif.

Le rhume abaisse la température locale des tissus, ce qui produit un effet analgésique et anti-inflammatoire, réduisant la douleur.

Voici comment utiliser chaud et froid pour soulager les maux de dos :

• Appliquez chaud sur le bas du dos lorsque vous vous réveillez avec réchauffer les muscles et réduire le tonus musculaire. Vous pouvez faire la même chose plusieurs fois par jour, pendant des périodes de 15 minutes.

• Après l’activité physique, des exercices ou des étirements, vous pouvez vous détendre pendant 15 minutes, pour soulager la douleur.

• Alternez périodiquement chaud et froid et voyez comment vous réagissez.

5) Massez le bas du dos avec de l’huile essentielle.

Massage de la région lombaire et fessière aide à réduire le tonus musculaire et adoucir les tissus, augmentant la température locale et la circulation sanguine.

Si vous le pouvez, demandez à un être cher de masser votre dos avec une huile essentielle d’hivernage, diluée dans une huile porteuse.

Si vous êtes seul, vous pouvez faire un simple massage léger de la zone douloureuse pour pénétrer dans l’huile.

N’ hésitez pas à utiliser mon tutoriel vidéo YouTube pour effectuer un massage du dos.

6) Exercices de renforcement de l’exercice pour la masse musculaire

Si vous voulez guérir votre hernie, vous devez renforcer votre dos.

Pour être efficace, le programme d’exercices devrait comprendre plusieurs exercices clés :

• Des exercices de mise en forme, renforçant les muscles abdominaux et le dos.

• Exercices dans l’extension du tronc, le renforcement des muscles paravertébraux et la promotion de la résorption de la hernie (méthode Mac Kenzie).

Ce type de programme aide à renforcer les muscles abdominaux, le dos, réduire la douleur et stabiliser le tronc.

Il est utile dans la vie quotidienne, assurant l’amplitude des mouvements articulaires et améliorant la force et la stabilité du dos.

Allez plus loin : programme complet d’exercice et d’étirement pour la hernie

Renforcement du dos (muscles para-vertébraux)

Il existe également des exercices spécifiques pour soulager la douleur sciatique. Ces exercices permettent d’étirer le nerf sciatique et surtout de le mobiliser dans sa coquille.

Exercice pour soulager la sciatique

LIRE : Exercices et étirements pour soulager la sciatique

7) Créer un étirement Avez-vous besoin de guérir efficacement votre hernie discale lombaire ? J’ai conçu un programme complet de 8 semaines pour la maison (programme d’entraînement, photos, vidéos, remèdes naturels, régime anti-inflammatoire) pour vous soulager rapidement. Plus d’informations

En plus de la marche et des exercices de renforcement musculaire, des exercices de relaxation et d’étirement du dos et des jambes sont recommandés pour soulager les maux de dos.

Améliorer la flexibilité des tendons musculaires et des ligaments spinaux augmente l’amplitude du mouvement et facilite les mouvements fonctionnels du patient.

Vous pouvez commencer à tester ce simple étirement visant à détendre les muscles fessiers et le bas du dos.

La sciatique et la douleur lombaire peuvent être soulagées en étirant les muscles fessiers et piriformes.

Étirement des fesses et du bas du dos

Respectez la position supérieure et mettez la tête sur le sol (si nécessaire, ajoutez un oreiller).

Tirez votre jambe avec vos mains sur votre poitrine jusqu’à ce que vous sentiez un morceau dans la fesse de l’autre jambe.

Maintenez pendant 30 secondes, puis relâchez.

8) Évitez les médicaments anti-inflammatoires

Certes, l’inflammation est responsable de votre douleur, en cas de hernie. Ainsi, le premier réflexe est de prendre des médicaments anti-inflammatoires pour se soulager, ce qui s’avère efficace.

Cependant, nous savons que la réaction inflammatoire associée à une hernie est cruciale pour sa résorption spontanée. C’est-à-dire que c’est à cause de l’inflammation que les cellules immunitaires sont dirigées vers les tissus qui doivent être réparés.

Si le contact est arrêté, le système immunitaire peut ne pas être efficace pour guérir la hernie et les nerfs irrités par compression.

Par conséquent, l’inflammation est un bon indicateur de guérison et ne doit pas être arrêtée ou masquée.

Il n’y a pas de consensus pour gérer ce paradoxe aussi bien que possible.

Par conséquent, il est logique de conseiller au patient d’éviter autant que possible les médicaments anti-inflammatoires, en faveur des analgésiques naturels qui n’interfèrent pas avec la réponse immunitaire.

Continuer : Renforcer votre système immunitaire : 8 conseils pour vous protéger

9) Utiliser des remèdes naturels

Certains remèdes naturels ont des propriétés pour soulager les maux de dos naturellement. C’est le cas pour les plantes suivantes :

• Cassicin (poivre de Cayenne), crème appliquée localement.

• Le curcuma comme complément alimentaire.

• Oméga 3 aussi comme complément alimentaire.

• Harpagophytum et écorce de saule blanc dans l’homéopathie ou la phytothérapie.

• Lavande à l’huile essentielle.

D’ autres remèdes naturels peuvent être utilisés, tels que la nutrition anti-inflammatoire, l’acupuncture, la méditation ou le yoga.

Continuer : Quels sont les meilleurs anti-inflammatoires naturels ?

10) Consulter un physiothérapeute ou un ostéopathe

La consultation d’un fournisseur de soins de santé permettent de comprendre l’origine de votre problème et ce dont vous avez besoin pour le corriger.

Les manipulations vertébrales, effectuées en thérapie manuelle et ostéopathie, peuvent aider à soulager la douleur associée à une hernie discale lombaire.

Consultez un thérapeute pour vous aider avec les bons exercices, apprendre des conseils sur le mode de vie pour vous soulager et les changements que vous devez apporter dans votre vie quotidienne.

Le physiothérapeute ou l’ostéopathe peut également vous aider à ajuster votre poste de travail, à prendre les bons gestes et postures et à vous orienter vers des sports adaptés à votre pathologie.

Comment une hernie peut-elle disparaître ?

Nous savons que la résorption spontanée de la hernie est fréquente quelle que soit la taille de la hernie.

Cette résorption est causée par un réaction inflammatoire qui provoque le remodelage des tissus, l’apparition d’un nouveau réseau vasculaire et le travail du système immunitaire (monocytes et macrophages).

Cette réaction aide à sécher et à réduire la hernie. Cette résorption peut être complète ou partielle.

Il convient de noter qu’une hernie n’est pas toujours spontanément résorbée. Cependant, la réduction des symptômes cliniques, y compris la douleur, peut être obtenue par un traitement conservateur, même si le volume de la hernie change. C’est la même chose que la hernie du disque n’absorbe pas.

Nous savons qu’une hernie peut changer de taille pendant l’activité ou l’exercice quotidien. Pour ces raisons, il est préférable de se concentrer sur l’amélioration des symptômes, par exemple, la réduction de la douleur, plutôt que de changer la taille de la hernie

Calendrier du mécanisme de résorption hernie discale (Source : Examen translationnel des hernies : état actuel du diagnostic et du traitement)

Une hernie peut-elle guérir ?

La guérison d’une hernie, sans intervention chirurgicale, est tout à fait possible, avec ou sans résorption spontanée. En réalité, il est particulièrement important de se concentrer sur les symptômes douloureux, qui peuvent complètement disparaître, avec ou sans la présence d’une hernie.

La surveillance rigoureuse du traitement non chirurgical de la hernie et la pratique d’un programme d’exercice de réadaptation de plusieurs semaines sont très importants pour la guérison de la hernie.

Si cela ne suffit pas, la chirurgie peut également vous aider à guérir votre hernie.

Traitement chirurgical

Votre médecin peut recommander une intervention chirurgicale si le traitement non chirurgical précédent n’aide pas.

La chirurgie semble soulager la douleur plus rapidement que le traitement non chirurgical, mais les résultats semblent identiques à moyen et long terme (1 an).

Les avantages de la chirurgie doivent être soigneusement mesurés par rapport aux risques. Bien qu’un grand pourcentage de patients atteints d’une hernie après la chirurgie signalent un soulagement significatif de la douleur, il n’y a aucune garantie que la chirurgie sera utile.

Par conséquent, il est important de discuter avec votre chirurgien et de partager toutes les questions que vous avez avant l’opération.

Un chirurgien ne vous opère pas par plaisir. Il ne le fera que s’il pense que c’est la meilleure option à vous offrir.

Dans certains cas, votre chirurgien peut souhaiter effectuer une infiltration avant d’aller à la chirurgie. Votre rhumatologue ou médecin peut également vous conseiller.

Posez vos questions ou commentaires

D’autres questions après avoir lu cet article ? Vous pouvez trouver vos réponses ici :

Sélecteurs génériques Correspondances exactes Correspondances exactes Rechercher dans le titre Rechercher dans le titre Rechercher dans le contenu Rechercher dans le contenu Rechercher dans l’extrait Rechercher des messages Rechercher des messages Pages de recherche Pages de recherche caché

Plus de résultats…

N’ hésitez pas pour m’écrire vos questions et commentaires au bas de la page.

Découvrez mon livre pour vous aider à mieux vous régaler Des conseils quotidiens pratiques, efficaces et instantanément applicables pour réussir à changer vos habitudes et à adopter un mode de vie sain, sans frustration. Plus d’informations Remarque : Cet article n’a pas pour but de remplacer une consultation médicale qui demeure préférable et conseillée.

Article mis à jour le 19 décembre 2020.

Sources : Mesures de la distribution des protéoglycanes et de la teneur en humidité des disques intervertébraux lombaires humains Longe hernie discale Facteurs de risque de hernie lombaire récurrente, évaluation systématique et méta-analyse Réaction inflammatoire dans la régression de la hernie du disque lombaire Traitement chirurgical conservateur de la hernie lombaire : une étude prospective de cohorte Effet de l’exercice de stabilisation lombaire sur l’indice de hernie, Angle sacré et amélioration fonctionnelle chez les patients atteints de hernie lombaire Effets de l’allongement du renforcement musculaire sur la force musculaire et la stabilité du tronc chez les patients atteints d’une hernie lombaire Effet de 8 semaines d’exercices enveloppants sur la lombalgie, la position abdominale et le dos chez les patients atteints d’ostéochondrose chronique due à une hernie L’effet des exercices de manteau et de marche sur la lombalgie chronique Une évaluation systématique des conséquences de l’exercice Traitement de l’activité physique sur ostéochondrose non spécifique chronique Herbes médicinales pour la lombalgie Douleur lombaire : Lignes directrices cliniques, Classification des neuropathies prédominantes, douleur nociceptive ou centralensitisation