Les jeunes diplômés du sud-ouest face à la réalité du marché de l’emploi

33
Partager :
marché de l’emploi

La crise économique issue de la pandémie liée au COVID-19 oblige de plus en plus de personnes à revoir leurs standards et redéfinir leurs objectifs. La situation de l’emploi est complexe. Les entreprises ne recrutent presque plus. Beaucoup ont d’ailleurs été contraints de passer à une réduction drastique de personnel pour pouvoir tenir. Pour les jeunes diplômés, la situation ne présage rien de positif. Pour se faire une place dans ce marché en pleine chute, il leur faudra se battre beaucoup pour s’en sortir.

L’épineuse question des diplômes

Au sein des lois qui régissent l’emploi en France, plusieurs facteurs entrent en ligne de compte dans la définition et l’attribution d’un salaire. Le niveau d’étude en premier, les années d’expérience, et l’ancienneté au sein de l’entreprise. En application de ces textes, le jeune diplômé tout droit sorti d’une grande école de commerce avec un niveau Master sait le salaire minimum qui lui revient. Le problème est qu’aujourd’hui, avec la crise économique qui sévit, de plus en plus d’entreprises ne sont pas disposées à payer de gros salaires.

A lire en complément : Comment faire sa propre charcuterie maison ?

La situation a donc conduit beaucoup de jeunes diplômés à revoir leurs ambitions salariales afin de se faire une place. De leurs côtés également, les entreprises privilégient aujourd’hui les missions d’intérims. Certains refusent même l’emploi des gros diplômés, car qui dit gros diplôme dit gros salaire.

La pénurie des postes et offres d’emplois

Même si beaucoup de jeunes sont prêts à faire des sacrifices sur des questions salariales afin de se faire une place au sein des entreprises, la réalité demeure plus complexe. La demande étant plus élevée que les offres, la plupart n’ont pas la garantie de trouver un emploi. Cela malgré l’existence de plusieurs plateformes dédiées à l’emploi qui annonce toujours des propositions de jobs.

A découvrir également : Que cache votre conduit de cheminée ?

Dans le sud-ouest de la France, le site SudouestJob est le spécialiste des annonces d’emplois qui proviennent de cette région. Beaucoup d’offres y sont publiées régulièrement. Malheureusement, cela n’a toutefois pas suffi à créer l’équilibre entre l’offre et la demande. De plus en plus de jeunes se retrouvent toujours au chômage et pour le moment se contentent de petits jobs malgré leurs diplômes.

La question des prêts étudiants

Une grande majorité des étudiants en France souscrivent à des prêts étudiants afin de disposer des ressources suffisantes pour payer les frais afférents à leurs études universitaires. La plupart espèrent donc à la fin de leurs études un emploi stable pour éponger leurs dettes.

Cette année, avec la dégradation de l’atmosphère du travail et la dévaluation des revenus, beaucoup se retrouvent pris au piège et se posent assez de questions quant à leurs avenirs qui de plus en plus paraissent incertains. Les échéances de remboursement de leurs crédits approchent sans moyen concret de rembourser. Face à l’imminence, ceux d’entre eux qui ont réussi à se faire une place (après avoir renoncé à environ 30 % de leur revenu normal) essaient tant bien que mal de se débrouiller. Beaucoup espèrent un lendemain meilleur après la crise et le retour à la normale des choses.

Partager :