Femme tatouée par un robot

Se faire tatouer à distance par un robot ? C’est l’artiste Wes Thomas qui a mené l’expérience « The Impossible Tattoo » sur une actrice néerlandaise. Elle est la toute première femme à s’être fait tatouer à distance par un robot piloté par la 5G. Coup d’œil sur cette prouesse technologique.

Une expérience robotique historique

À l’ère de l’avènement exponentiel de la robotique industrielle, voici une nouvelle expérience qui se veut particulièrement surprenante. Un expert britannique a récemment mis au point et designé un bras robot dans le cadre de l’expérience « The Impossible Tattoo ». Il a mis au point un robot connecté et piloté par la 5G capable de tatouer un humain. Effectivement, l’expérience s’est récemment déroulée et c’est une actrice néerlandaise qui est devenue la toute première femme tatouée à distance.

A lire également : Comment pirater un compte Snapchat ?

C’est l’artiste Wes Thomas qui s’est chargé de tatouer sur un faux bras. Son bras était connecté au robot qui reproduisait instantanément et à l’identique les gestes de l’artiste sur le bras de l’actrice. Le robot était piloté par la 5G et connecté à des capteurs afin de tatouer en totale autonomie et en reproduisant simultanément.

Cette expérience est historique étant donné que c’est la toute première fois de l’Histoire qu’un robot exécute un tatouage sur un humain en étant contrôlé par la 5G et en totale autonomie. Véritable prouesse technologique, ce robot tatoueur est une pure innovation qui fait son effet.

A découvrir également : Entreprise : comment améliorer sa visibilité sur le web ?

Une prouesse technologique

C’est indéniable, cette expérience a donné du fil à retordre à l’expert. Dans un premier temps, le bras robotisé a été longuement testé sur des fruits et des légumes afin de mesurer son efficacité. Il est vrai que sa mise au point nécessite un aspect sécuritaire non-négligeable dans la mesure où un seul faux pas peut s’avérer très dangereux pour la personne qui se fait tatouer. Les essais ont alors permis de contrôler les effets du robot tatoueur et de vérifier l’impact des aiguilles sur la peau.

Particulièrement difficile, le processus a été long pour arriver à mettre au point le robot capable de réaliser cette expérience historique. Désormais, il reste à savoir si cette expérience est seulement un coup de pub ou une véritable avancée technologique. Les robots tatoueurs vont-ils voir le jour et se généraliser ? La question demeure et il est encore difficile d’imaginer que les tatouages seront uniquement réalisés par des bras robotisés pilotés par la 5G. C’est un fait, la robotique n’a certainement pas fini de nous surprendre.