Comment économiser sur votre prêt immobilier ?

1516
Partager :

Vous vous apprêtez à faire construire votre logement . Ou encore à l’acheter neuf ou d’occasion . Voici un magnifique projet, un projet que partagent avec vous de nombreux français, un projet, surtout, qui va vous permettre de bâtir votre nid douillé. Mais qui veut mener à bien un tel projet, se doit, avant tout, d’emprunter. Car, mis à part si vous êtes un riche héritier, ou une riche héritière, alors le montant de cet achat est sans le moindre doute bien supérieur à votre propre budget et à votre patrimoine. Si ce prêt immobilier sera salvateur pour vous permettre d’atteindre votre rêve, il n’en demeure pas moins qu’il va vous engager sur de nombreuses années et qu’il aura son propre poids dans votre budget.

L’emprunt immobilier, une histoire de taux

Le remboursement d’un emprunt est toujours composé de deux parties différentes. Un principal, qui correspond au remboursement du capital emprunté, et des intérêts, qui ne sont autres que le prix de l’emprunt. Et ces intérêts sont calculés grâce à un taux d’intérêt qui est ensuite appliqué au capital restant dû. En d’autres termes, donc, plus le taux d’intérêt est important, plus le coût de l’emprunt est important. Ce qui est intéressant, pour vous, c’est que toutes les banques ne pratiquent pas le prêt au même taux. Et que ces taux d’intérêt varient dans le temps. Comparer les organismes de prêt et attendre le bon moment peut donc vous conduire à faire de grosses économies.

Lire également : Faire le choix d'une maison traditionnelle en PACA : conseils et étapes clés

Pensez à l’assurance emprunteur

Votre préteur, sans aucun doute, voudra que vous contractiez une assurance emprunteur. C’est-à-dire une assurance qui lui assurera le remboursement de votre emprunt, même dans les cas les plus extrêmes. Il vous est cependant permis de choisir l’assurance que vous désirez. Faites donc votre choix, à l’aide d’un comparateur d’assurances, et à coup sur vous pourrez faire des économies.

Les astuces pour négocier votre prêt immobilier

La négociation est une étape importante et cruciale dans l’obtention d’un prêt immobilier. Effectivement, même si les taux sont relativement bas, la différence entre deux offres de prêts peut être significative sur le coût total du crédit.

A lire également : De vieilles menuiseries plastiques transformées en clôtures en PVC

Pour commencer votre négociation, commencez par faire jouer la concurrence. Il est judicieux de comparer les différentes offres des banques pour trouver celle qui correspond à vos besoins et à votre profil emprunteur.

Lorsque vous allez rencontrer un conseiller financier ou un chargé de clientèle pour discuter de votre projet immobilier et du financement associé, soyez convaincant ! Préparez bien en amont tous les documents nécessaires (bulletins de salaire, avis d’imposition…) pour justifier vos revenus réguliers ainsi que vos capacités à rembourser l’emprunt.

N’hésitez pas à exprimer clairement ce que vous recherchez et ce que vous êtes prêt à accepter ou non en termes d’offre financière proposée par l’établissement bancaire. Toutefois, pensez à bien entretenir le dialogue avec le conseiller financier et augmenter vos chances d’obtenir des conditions attractives.

Les banques peuvent être influencées par certains critères secondaires dans l’acceptation de votre prêt immobilier. Par exemple, si vous ou votre conjoint disposez d’un compte courant chez la banque en question ou que vous êtes client dans une autre agence du même groupe bancaire, cela peut jouer en votre faveur pour obtenir des conditions plus avantageuses.

Certainement la technique la plus connue mais aussi très efficace : il est possible d’obtenir un taux préférentiel si vous acceptez que vos revenus soient domiciliés chez le prêteur pendant toute la durée du crédit. Cette condition peut faire baisser significativement le taux nominal proposé initialement.

Pour économiser sur votre prêt immobilier, négociez ferme mais avec courtoisie et prenez le temps de bien comparer les différentes offres proposées par les établissements bancaires avant de prendre une décision finale.

Les avantages d’un remboursement anticipé partiel ou total

Au-delà de la négociation du taux d’intérêt, il existe plusieurs autres moyens pour économiser sur votre prêt immobilier. L’un des plus efficaces est le remboursement anticipé partiel ou total. Cette stratégie permet de réduire significativement le coût total du crédit et peut vous faire économiser des milliers d’euros.

Un remboursement anticipé consiste à payer une partie ou la totalité de votre prêt avant l’échéance prévue. En général, les banques acceptent un remboursement anticipé sans frais jusqu’à 10% du capital emprunté par an. Au-delà de cette limite, une indemnité peut être demandée en fonction des conditions spécifiées dans le contrat.

Le principal avantage d’un remboursement anticipé est la diminution du coût total du crédit. Plus vite vous payez votre dette, moins vous paierez d’intérêts et donc moins cher sera votre emprunt immobilier. Le deuxième avantage important concerne vos finances personnelles : en réduisant vos mensualités ou en augmentant les montants que vous versez chaque mois, cela libère aussi davantage de liquidités pour vos dépenses courantes tout en améliorant ainsi votre pouvoir d’achat. Un autre bénéfice essentiel est celui qui découle directement de l’accélération du processus de désendettement : avec ce type d’action proactive vis-à-vis de son budget, votre capacité d’emprunt pour de futurs projets immobiliers sera augmentée. Vous devez préciser qu’un remboursement anticipé peut aussi améliorer votre relation avec la banque en vous aidant à obtenir un crédit à des conditions plus avantageuses dans le futur. Effectivement, cela démontre que vous êtes un client solvable et sérieux qui peut respecter les échéances prévues pour le remboursement de ses dettes.

Pour bénéficier des avantages d’un remboursement anticipé sur votre prêt immobilier, vous devez vérifier au préalable les dispositions spécifiques contenues dans le contrat initial. Vous devez aussi veiller à avoir une trésorerie suffisante et disponible afin d’effectuer ce paiement supplémentaire sans désorganiser vos finances personnelles. N’hésitez pas à envisager cette option si votre situation financière vous permet d’envisager sereinement cette possibilité : elle présente des avantages concrets ainsi qu’une opportunité intéressante pour faire baisser significativement vos frais liés au financement de l’acquisition du bien immobilier souhaité.

Partager :