Marché immobilier en France : un marché en plein changement ?

3
Partager :

Depuis un an, le secteur de l’immobilier connaît une forte tendance haussière sur tout le territoire français. Une partie des acquéreurs se tournent vers de nouveaux types de biens et certaines zones géographiques connaissent de nouvelles tensions immobilières sans précédent.

Immobilier en France : vers une désertion des grandes villes ?

A lire en complément : Comment choisir son constructeur de maison individuelle ?

La crise sanitaire et la crise économique ont changé bien des choses. Cela s’est répercuté dans tous les secteurs et évidemment dans le comportement des achats dans l’immobilier. Selon les tendances enregistrées depuis 2020, on constate que les Français se tournent de plus en plus vers les maisons loin des grandes villes.

Les Parisiens ont besoin de plus de verdure et d’espace. Les acheteurs parisiens ont préféré investir dans des maisons se trouvant dans les plus petites villes des départements limitrophes de la capitale. La même tendance a été observée dans presque toutes les grandes villes et métropoles de France.

A lire aussi : Comment connaitre les prix des immobiliers de votre ville ?

Dans les moyennes et petites villes d’accueil, les prix des maisons flambent. On peut noter la hausse de 17% et plus de l’immobilier à Poitiers. Il faut noter que sur tout le territoire français, le prix de l’immobilier a connu au moins une hausse de 2%. Bourges et Grenoble sont les seules villes qui ont enregistré une évolution négative.

Le prix reste élevé dans les grandes villes

Le déplacement de certains habitants des grandes villes, et de leur pouvoir d’achat, vers de plus petites villes semble ne pas avoir eu de conséquences négatives. Le fait est que dans ces grandes villes, le prix de l’immobilier reste en hausse. Le prix immobilier Paris reste actuellement le plus haut en France. On constate toujours une forte demande de logement dans les meilleurs quartiers de Paris.

En dehors de la capitale, plusieurs autres grandes villes de France ont enregistré des hausses extraordinaires. Depuis la crise, le prix de l’immobilier Lyon ne cesse d’augmenter. Dans les quartiers du 5e arrondissement de Lyon, le prix au m2 de l’appartement neuf a connu une hausse de plus de 14%. Dans le même registre, il y a la ville de Caen qui voit le prix de son immobilier augmenter de 16.2%.

Où investir dans l’immobilier en France finalement ?

Dans sa globalité, le marché immobilier en France se porte très bien. Même si le changement de comportement dans la zone francilienne a tendance à se globaliser dans toutes les grandes villes, l’immobilier n’est pas près de s’effondrer dans ces zones. C’est même le contraire vu la tendance à la hausse maintenue dans ces grandes villes. Tout dépend alors de votre profil d’investisseur ou d’acquéreur.

Pour les investisseurs dans le locatif, il faut rester dans les zones les plus tendues. Vous pouvez toujours trouver des locataires pour des appartements bien situés dans les meilleurs arrondissements de Lyon ou de Paris. Par ailleurs, ce n’est pas la demande qui manque dans ces zones. Pour ceux qui sont à la recherche d’un petit coin paisible et spacieux à un prix encore accessible, les maisons des moyennes et petites villes sont les meilleures affaires.

Partager :