Cela fait déjà plusieurs années qu’on en parle. Le programme de l’hôpital Chenevier a permis de relancer le sujet sur le tapis. En réalité, il semblerait que le tango puisse aider à lutter contre les symptômes de la maladie de Parkinson. La danse s’apparente comme une sorte de thérapie. Les malades parviennent à mieux maîtriser leurs tremblements grâce au tango.

Danser le tango pour lutter contre la maladie de Parkinson

La maladie de Parkinson est une maladie neurodégénérative. Elle se manifeste par des tremblements et personne ne peut en guérir. Tout ce qu’on peut faire, c’est déployer les moyens nécessaires pour calmer ses battements et pouvoir mieux contrôler ses mouvements. Le tango peut être un bon moyen en vue d’y parvenir. D’ailleurs, cela fait plusieurs années qu’on en parle. Pour être exact, c’est en 2015 que des chercheurs canadiens de l’Institut neurologique de Montréal ont fait cette découverte. Dans certaines unités médicales en France, on la pratique désormais. La danse de tango invite les patients à envoyer valser leurs symptômes, le temps d’une danse. Ils parviennent à marcher normalement, sans saccade. Le corps n’est pas trop secoué.

Le programme mis en place par l’hôpital Chenevier est complété par la kinésithérapie, la balnéothérapie et le yoga (en plus du tango). Le patient a alors toutes les chances de s’assurer d’un meilleur état de santé. Il parvient à mieux gérer les battements et tremblements, qu’importe son âge.

Pratiquer régulièrement le tango

Si vous voulez que le tango vous permette de réduire les effets de la maladie de Parkinson, il faudrait songer à pratiquer le tango de façon régulière. Vous comprendrez par là qu’il ne s’agit pas de suivre 1 ou 2 cours. Vous devrez véritablement vous investir dans les cours. D’ailleurs, la volonté est toujours importante quand il s’agit de vaincre certaines maladies. Vous devrez faire preuve de détermination. Les danseurs de tango augmentent toujours leurs chances de contrôler les symptômes de la maladie de Parkinson. C’est à travers les témoignages des malades et les observations des médecins au quotidien qu’on l’a compris. La danse redonne joie et goût de vivre aux personnes touchées.

L’initiation au tango thérapie se fait de façon très simple. Le professeur de danse commence par des exercices d’échauffement des épaules, des mains et du cou. Vous allez ensuite vous retrouver à suivre facilement le mouvement. Tout se fera de façon fluide et naturelle.