Les cannabinoïdes dans le traitement de la douleur

134
Partager :
Le dos d'une femme

L’intérêt des cannabinoïdes dans le traitement de la douleur a quant à lui été prouvé : ils aident contre de nombreuses douleurs.

Grâce aux meilleures plateformes d’achat de cannabis CBD, vous pouvez trouver le Moonrock en ligne ainsi que les autres types de cannabis CBD, huiles CBD et hash CBD !

Lire également : L'appareil auditif se modernise

Mieux comprendre et connaitre les cannabinoïdes

Les cannabinoïdes (THC et CBD), les principaux ingrédients de la plante de chanvre, sont principalement utilisés dans la pratique médicale pour soulager la douleur.

L’avantage par rapport à l’inhalation de cannabis à partir d’articulations ou similaires est avant tout la possibilité d’un dosage ciblé.

A lire également : Où acheter du CBD biologique en France

Lorsque vous entendez du cannabis, vous pensez probablement d’abord à la plante elle-même, dont les préparations (par exemple le haschisch ou la marijuana) sont inhalées en raison de leurs effets enivrants.

Dans la pratique médicale, cependant, ce n’est pas la plante elle-même, mais ses principaux ingrédients spécifiques – les soi-disant cannabinoïdes – qui sont utilisés à des fins thérapeutiques.

Les cannabinoïdes sont une classe de substances endogènes qui affectent certaines parties du système d’apprentissage ou de récompense et le système immunitaire. S’ils se fixent sur certains récepteurs cannabinoïdes dans le corps, ils ont un effet analgésique, entre autres. Une douleur intense peut être soulagée si le corps reçoit en plus des cannabinoïdes.

Comment le tétrahydrocannabinol (THC) agit-il comme traitement de la douleur ?

Dans la pratique thérapeutique, le principal ingrédient actif de la plante de chanvre, le delta-9-tétrahydrocannabinol (THC), est utilisé pour cela. 

D’une part, le THC est obtenu à partir de la plante de chanvre naturel, comme le médicament Dronabinol, qui est prescriptible dans de nombreux pays européens.

D’autre part, il peut également être produit de manière synthétique, comme le Marinol, qui est approuvé aux États-Unis.

Un avantage majeur des cannabinoïdes est qu’ils garantissent une thérapie ciblée à long terme avec des dosages précis et des taux sanguins constants. Cependant, cela n’est en aucun cas possible avec du cannabis inhalé.

Comment le THC, le CBD et les cannabinoïdes sont-ils utilisés ?

Initialement, les cannabinoïdes étaient principalement utilisés chez les patients qui souffrent douleurs différentes.

Il existe des preuves prometteuses du potentiel de ces médicaments dans le traitement de diverses maladies inflammatoires, telles que la polyarthrite rhumatoïde ou la maladie inflammatoire de l’intestin.

La combinaison du THC avec une thérapie aux opioïdes classiques est particulièrement synergique. Contrairement aux opioïdes, les cannabinoïdes ne conduisent pas à une dépression respiratoire potentiellement mortelle et ne suppriment pas non plus l’importante fonction de défense contre les germes infectieux, même en cas de surdosage.

Mécanismes d’action complexes du tétrahydrocannabinol

Selon les experts, le profil positif du THC pour d’innombrables patients ne doit pas être diminué par le fait qu’un certain nombre d’études n’ont pas pu prouver l’efficacité contre la douleur aiguë, et que dans des cas individuels, même l’hyperalgésie (hypersensibilité aux stimuli douloureux) peut être déclenché.

En fait, les effets du THC sur la moelle épinière sont extrêmement complexes. L’activation d’un récepteur cannabinoïde peut non seulement bloquer la transmission de stimuli douloureux, mais dans certaines circonstances, elle peut également avoir l’effet inverse.

L’explication en est que les cannabinoïdes bloquent les voies nerveuses descendantes et analgésiques. Ces voies nerveuses mènent du cerveau à la périphérie et suppriment la création et la transmission de nouveaux stimuli de la douleur. Par conséquent, les cannabinoïdes peuvent avoir un effet plutôt intensifiant la douleur dans la douleur aiguë.

Dans le cas de la douleur chronique, cette inhibition naturelle de la douleur est souvent absente ou échoue, de sorte que les cannabinoïdes ne présentent alors que des effets analgésiques et analgésiques prédominants.

Comment le CBD affecte-t-il le corps ?

Le cannabidiol est l’un des 85 cannabinoïdes connus que l’on peut trouver dans les plantes de cannabis.

Lorsqu’ils sont extraits et ingérés, ces cannabinoïdes interagissent directement avec le système endocannabinoïde (ECS). Ce système consiste en un réseau de récepteurs qui interagissent avec les cannabinoïdes qui aident à maintenir les fonctions vitales de notre corps.

Il existe 2 principaux récepteurs cannabinoïdes dans le système ECS, appelés récepteurs CB1 et CB2. Ceux-ci réagissent avec les cannabinoïdes et vous offrent les bienfaits pour la santé recherchés par la science. Le CBD se lie au récepteur CB2, mais pas directement au récepteur CB1. En fait, la liaison du THC aux récepteurs CB1 peut être perturbée, éliminant ainsi les effets psychoactifs que le THC causerait autrement.

Même s’il ne se lie pas au récepteur CB1, le CBD peut toujours offrir une multitude d’avantages sans déclencher un effet altérant l’esprit. Vous ne violerez pas la loi non plus si vous l’utilisez pour soulager certains de vos problèmes médicaux.

Si vous désirez profiter au mieux de tous les avantages du CBD, allez visiter le site de JustBob.fr.

Partager :