Quelle est la responsabilité du banquier vis-à-vis de ses clients ?

102
Partager :

Posséder un compte bancaire est presque devenu une obligation à notre ère. Cela vous permet non seulement de sécuriser vos ressources financières, mais aussi de faciliter les transactions. Il est cependant parfois difficile de bien gérer son compte à cause des nombreuses préoccupations de la vie quotidienne. Le banquier met alors en exercice sa responsabilité en fournissant à ses clients certains éléments par obligation.

Informations, conseils et loyauté

Votre banquier doit pouvoir vous conseiller et être loyal envers vous tout en vous disant la vérité. En effet, la responsabilité du banquier l’oblige à jouer auprès de vous le rôle d’informateur. C’est lui qui doit vous renseigner par exemple sur tous les services que la banque propose. Il doit vous fournir avec détails les données dont vous avez besoin pour prendre votre décision vis-à-vis d’un service.

A lire également : RSE : comment passer à l'action ?

Le banquier vous informe des taux d’emprunt et d’intérêt de sa compagnie. Il vous renseigne aussi sur tous les changements qui pourraient s’opérer au sein de la banque. Il est indispensable que ces informations soient fiables, car elles serviront de base à votre prise de décision. Elles doivent également être claires et avoir un rapport avec vos finances ou vos intérêts. De plus, elles doivent vous être fournies à temps, pour que vous ayez le temps d’y réfléchir.

Même s’il n’est pas votre ami, votre banquier est tenu d’être loyal envers vous. Il doit savoir servir et protéger vos intérêts, dans une certaine mesure. Le banquier peut également vous conseiller, en particulier sur les placements et les investissements. En vous fournissant les informations dont vous avez besoin, il doit vous présenter toutes les caractéristiques. Il vous expose par exemple les avantages et inconvénients de chaque offre ou service afin que vous puissiez faire vos propres choix. De même, il peut vous recommander un service, un placement ou une offre en fonction de votre budget et de votre situation.

A voir aussi : Quelle profession libérale exercer ?

Vigilance et mise en garde

La responsabilité du banquier l’oblige à être vigilant, surtout selon votre profil. L’objectif est de s’assurer de la sécurité de vos revenus. La vigilance permet au banquier de déceler les éventuelles anomalies assez tôt pour en identifier l’origine. Ainsi, en cas de transactions frauduleuses ou injustifiées effectuées à partir de votre compte, vous serez vite informé. De la même manière, si vous devez encaisser un chèque et que ce dernier est falsifié, vous trouverez rapidement une solution.

Toutes ces démarches ont pour but de protéger votre argent et de faire en sorte que vous ayez toujours un montant suffisant. Avant chaque opération, le banquier doit exercer son obligation de vigilance pour éviter les erreurs.

La mise en garde va de pair avec la vigilance, du point de vue des obligations et responsabilités du banquier. En effet, ce dernier est tenu de vous prévenir des dangers liés à certaines de vos opérations. Pour bien exercer cette responsabilité, il doit établir au préalable votre profil. Ainsi, il détermine si vous êtes un client averti ou profane afin de savoir comment vous conseiller.

Les clients avertis maitrisent généralement ce qu’ils font et savent comment investir leur argent en tenant compte des risques. Ce n’est malheureusement pas le cas des clients profanes qui suivent les tendances à l’aveugle et dilapident leurs ressources. Le rôle du banquier dans cette circonstance est de leur épargner la ruine en mettant en œuvre sa responsabilité de mise en garde.

Secret bancaire et non-ingérence

Le banquier est aussi responsable vis-à-vis de vos informations personnelles. Il ne peut pas agir à votre place ni vous obliger à faire quoi que ce soit. De même, il n’a pas le droit de se mêler de vos affaires ou d’effectuer des actions sur votre compte à votre place. Ce professionnel ne peut que vous conseiller. C’est à vous de prendre votre décision finale. Il doit également respecter les conditions et les clauses qui figurent dans votre contrat.

Par conséquent, le banquier est tenu au secret professionnel concernant vos informations bancaires. Il ne peut ni les divulguer ni s’en servir contre vous, autrement il s’expose à une poursuite judiciaire. Le banquier ne peut partager vos informations que sous votre autorisation. Néanmoins, si vous vous retrouvez dans une procédure pénale, la justice de votre pays peut lever l’interdiction et accéder aux données.

Partager :