vanne EGR

Si vous disposez d’une voiture qui fonctionne avec un moteur diesel, vous avez au moins entendu parler une fois de la vanne EGR. Celle-ci est utilisée pour réduire l’émission des gaz d’échappement nocifs pour la santé. Mais depuis son utilisation, on a déjà pu relever quelques pannes occasionnées par ce dispositif. On les ignore parfois, mais elles ont pourtant un impact sur le fonctionnement de votre véhicule. Lorsqu’elles surviennent, il est important de prendre les mesures appropriées, voici comment.

Le fonctionnement d’une vanne EGR

La vanne EGR est un dispositif à clapet qui permet de réaliser une double combustion des gaz émis par votre voiture. Avant l’évacuation, elle va donc les renvoyer vers l’injection afin de les brûler à nouveau, ce mécanisme permet de réduire les gaz dangereux dégagés dans l’atmosphère.

Les normes anti pollution européennes imposent l’utilisation de ce dispositif. Comme les constructeurs automobiles les ont adoptés, ils se trouvent montés de série sur la quasi-totalité des modèles de véhicules diesel proposés actuellement. Son utilisation n’est cependant pas sans conséquence et même à l’origine de différents dysfonctionnements. Votre garagiste peut vous proposer le remplacement d’une vanne EGR, ou le nettoyage de celle-ci au besoin, car ces pannes proviennent du mécanisme même qui consiste à renvoyer le gaz vers l’injection. Avec le temps, celui-ci peut s’encrasser, et il arrive également que la vanne elle-même soit obstruée.

Lorsqu’elle arrive à ce stade, deux cas peuvent se présenter : si le clapet reste fermé, votre voiture continuera de fonctionner, mais sera plus polluante. Si en revanche la vanne se bloque et ne peut pas se refermer, c’est l’injection qui va s’encrasser.

changement vanne EGR

Comment reconnaître les dysfonctionnements d’une vanne EGR ?

On reconnaît le dysfonctionnement d’une vanne EGR par la perte de puissance du véhicule. Il peut également se manifester par des calages récurrents et inattendus. Ces symptômes sont détectables lorsque vous roulez à bas régime, parce que la vanne s’active essentiellement lorsque le moteur est au ralenti. Vous pouvez principalement les constater lorsque vous êtes dans les embouteillages ou lorsque vous vous arrêtez aux feux rouges.

Faut-il nettoyer ou remplacer une vanne EGR obstruée ?

Si la vanne EGR n’est pas encore trop encrassée, vous n’êtes pas encore obligé de la remplacer. Néanmoins, il sera nécessaire de la nettoyer avec des produits spécialisés. Il faudra également rouler à un régime plus élevé afin de brûler l’excès de suie qui s’y trouve et éviter l’obstruction. Cette technique peut fonctionner si vous détectez le problème assez tôt. Par ailleurs, sans attendre qu’un dysfonctionnement se présente, vous pouvez la pratiquer régulièrement pour entretenir la vanne et la décrasser : rouler quelques minutes sur autoroute à grande vitesse suffit pour cela.

Selon l’ampleur du travail à réaliser, le nettoyage de la vanne peut nécessiter l’aide d’un professionnel. En effet, il peut être utile de nettoyer le circuit d’admission, le réservoir de carburant et d’utiliser une station d’injection.

Dans le cas d’une vanne EGR trop encrassée, le remplacement est inévitable. En effet, en continuant à rouler avec celle-ci, vous risquez d’endommager les injecteurs. De plus, la conduite risque d’être moins confortable et dangereuse en raison des calages ou de la perte de puissance à l’accélération. Le remplacement vous permet ainsi de retrouver le fonctionnement initial de votre véhicule.

Le prix de la vanne dépend de la marque et du modèle de votre voiture, auquel il faudra ajouter le coût de la main-d’œuvre.