Rétroviseur abîmé : que faire ?

31
Partager :

Le Code de la route précise clairement que les rétroviseurs intérieurs et celui de gauche à l’extérieur sont obligatoires pour tous les véhicules. En tant que conducteur, vous savez sans doute que rouler avec un rétroviseur abîmé peut s’avérer difficile et dangereux. Force est également de constater que parmi toutes les pièces auto, le rétroviseur s’avère particulièrement vulnérable. Dès lors que votre rétroviseur est abîmé, vous devez le réparer. Que faire en cas de rétroviseur abîmé ?

Acheter un rétroviseur d’occasion

Dans la majorité des cas, un rétroviseur abîmé doit être remplacé. Ainsi, vous avez le choix entre un rétroviseur neuf et un rétroviseur d’occasion. La seconde option revêt plusieurs avantages. En termes de prix par exemple, un rétroviseur d’occasion coûte moins cher qu’un rétroviseur neuf (à raison de moins 70 %). Vous ferez certainement d’importantes économies pour un rétroviseur encore en excellent état. Autrement dit, vous sortez complètement avantagé en ce qui concerne le rapport qualité/prix. En cliquant ici, vous découvrirez un large choix de rétroviseurs d’occasion adaptés à votre véhicule ainsi qu’à votre budget.

Lire également : Services de navettes en continu près de Lyon Saint-Exupéry

Opter pour un rétroviseur d’occasion, c’est aussi avoir à portée de main des rétroviseurs fournis uniquement par des recycleurs agréés et expérimentés. Vous avez donc la garantie d’acheter une pièce examinée et remise en état avant sa commercialisation. D’un autre côté, toutes les marques (ou presque) sont disponibles dans la vente de pièces d’occasion. Quelle que soit la marque de votre voiture, vous trouverez ainsi facilement le modèle et la marque de rétroviseur adaptée.

Autre avantage important : les rétroviseurs d’occasion d’aujourd’hui sont disponibles avec des options plus fonctionnelles (chauffant et dégivrant, détecteur d’angles morts, électrochrome…). De quoi optimiser les performances de votre équipement auto.

A lire en complément : Les VTC : une réelle évolution des chauffeurs privés ces dernières années

rétroviseur abîmé que faire rétroviseur d'occasion

Rétroviseur abîmé : est-ce pris en charge par l’assurance ?

Une ruelle un peu trop étroite, un piéton qui marche trop près, une autre voiture qui se colle à la vôtre dans le parking, choc, collision, vandalisme… Autant de raisons peuvent être à l’origine d’un rétroviseur abîmé. Dans tous les cas, vous devez remplacer cette pièce auto dans les plus brefs délais. Une question se pose néanmoins : le remplacement d’un rétroviseur cassé est-il indemnisé par l’assurance ?

Dès que vous constatez un dommage, la première chose à faire est en effet d’informer votre assureur. Bien entendu, cette démarche n’est valable que si vous n’en êtes pas responsable. Sous cette condition, votre assurance auto peut prendre en charge votre indemnisation.

L’assurance au tiers ne couvre en aucun cas un rétroviseur abîmé. Si vous souscrivez en revanche une assurance tous risques, les chances d’indemnisation seront plus importantes. Évidemment, cela dépend surtout des circonstances du sinistre. Il faudra aussi vous renseigner sur les différentes clauses de votre contrat d’assurance.

En misant sur la garantie bris de glace, seuls deux types de bris sont pris en charge :

  • les impacts de pare-brise
  • les fissures de pare-brise.

Notez aussi que cette garantie prend uniquement en charge les frais de remplacement du pare-brise. Là encore, il faudra vous référer aux clauses de votre contrat.

Partager :