Comment se répartit l’excédent brut d’exploitation d’une entreprise ?

72
Partager :
Comment se répartit l'excédent brut d'exploitation d'une entreprise ?

L’excédent brut d’exploitation est un des atouts majeurs des entreprises et des repères financiers primordiaux pour celles-ci. Elle sert à calculer la puissance d’une entreprise à pouvoir générer des bénéfices. Vous comprendrez pourquoi il est important de la calculer et à quel point elle indique parfaitement la santé d’une entreprise vis avis de son activité et de sa production.

Qu’est-ce que l’excédent brut d’exploitation ?

De son acronyme EBE, ce dernier est une caractéristique financière d’une entreprise. Il représente la capacité d’une entreprise à dégager un bénéfice et générer de la trésorerie, sans s’aider de sa politique d’amortissement ni de sa politique de financement. Cette dernière sert d’indicateur vis-a-vis de la pérennité de l’entreprise. Cette valeur est aussi considérée comme un ratio de type financier par rapport à l’entreprise et sa création de valeur.

Lire également : Comment fonctionne les jeux concours avec obligation d'achat ?

Comment le calculer l’EBE ?

Il existe différentes façons de calculer l’EBE de son entreprise. En effet, il peut être réalisé à partir de plusieurs facteurs différents. Voici les différentes manières de calculer suivant différents facteurs :

  •  Avec la valeur ajoutée, pour cela, il faut faire : Valeur ajoutée + subvention d’exploitation – charges personnelles – impôts, taxes et versement assimilés.
  • Avec le chiffre d’affaires, cette méthode est de loin la plus courante : Chiffre d’affaires – Achats consommés (marchandises et de matières premières) – Consommation en provenance des tiers (loyer, électricité, assurance, avocat, comptables, honoraires experts) + Subventions d’exploitation – Charges de personnel (salaires et charges sociales) – Impôts, taxes et versements assimilés.
  • Avec le résultat net comptable, le calcul est le suivant : Résultat net + Charges financières – Produits financiers + Charges exceptionnelles – Produits exceptionnels + Dotation aux amortissements et aux provisions – Reprises sur amortissements et provisions – Autres produits d’exploitation + Autres charges d’exploitation.

Ces méthodes de calculs sont utilisées par toutes les entreprises dans le but d’avoir des résultats comparable à la concurrence. 

A lire aussi : Comment retrouver le numéro d’un service client ?

À quoi sert ce calcul et quand l’utiliser ?

Il est indispensable pour une entreprise de savoir ce ratio pour se tenir à jour au niveau de ses stratégies. Elle est aussi très utilisée pour se comparer aux autres entreprises. En effet, comme cet indicateur n’est pas affecté par le mode financement de cette dernière, il permet une comparaison optimum avec les autres sociétés des marchés. De plus, le calcul peut permettre à l’entreprise de voir si la gestion des coûts est bonne ou non.

En effet, avec ce ratio, on détermine potentiellement si les produits d’exploitation couvrent les frais d’exploitation. Si c’est le cas, alors on sait que l’entreprise dirige bien ses dépenses.

Pour ce qui est de quand le faire, il existe trois moments cruciaux pour réaliser ce calcul. Dans un premier temps lors de la création de l’entreprise. Cette demande pourra potentiellement être évaluée par un banquier lors d’une demande financement. Cela peut aussi intervenir au moment d’un rachat d’une entreprise. Il est alors logique que ce ratio sera évalué pour constituer la valeur de l’entreprise. Pour finir, cette valeur est calculée pour le bilan annuel de société.

En effet, il est important de faire ceci en fin d’année dans le but de pouvoir analyser cette dernière et de la comparer aux précédentes. Si l’EBE évolue de manière négative, il est alors intéressant de se pencher sur ce résultat pour voir quel est le potentiel problème rencontré.

Autres ratios financiers

Voici d’autres ratios financiers influent sur l’entreprise qui peut être calculée grâce à l’EBE :

  • Le taux de marge
  • Le taux de profitabilité
  • Le taux de rentabilité brut
  • La conversion EBE en trésorerie
  • Le ratio de levier financier
  • Le ratio de couverture

Tous ces facteurs définissent les entreprises et leurs performances. Ils représentent bien l’importance de l’EBE car comme vous pouvez le voir, il sert à calculer de nombreux ratios qui eux-mêmes traduisent l’efficacité des entreprises. Pour finir, il est important de rappeler que c’est grâce à cet EBE que les entreprises peuvent se comparer, et ainsi faire en sorte de s’améliorer suivant leurs résultats dans ces exercices.

Partager :