Comment est fabriquée l’huile de CBD?

143
Partager :
CBD

Le cannabidiol généralement appelé CBD et c’est un composé chimique présent dans le cannabis et dans les plants de chanvre ou de marijuana. L’huile de CBD est extraite des fleurs du cannabidiol lui-même. Mais comment ? Quelles sont les possibilités de fabrication de l’huile de CBD ? Explications !

L’extraction au dioxyde de carbone

Il existe de nombreuses méthodes de fabrication de l’huile de CBD. L’un des procédés est l’extraction au dioxyde de carbone (CO2). Cette possibilité est très utilisée par plusieurs fabricants. En effet, en fonction de la température, le CO2 peut se comporter comme :

A lire aussi : Où imprimer des documents pas chers ?

  • un gaz ;
  • un solide ;
  • un liquide.

À l’entame de votre fabrication, les morceaux solides de CO2 doivent être dissouts. Ensuite, vous maintenez le CO2 et la plante dans un milieu à haute pression. De ce fait, il agit comme un liquide et élimine les principes actifs de la plante. Il absorbe ainsi l’huile et les arômes de la plante.

Cette étape passée, la pression baisse et le CO2 retourne à l’état gazeux en libérant l’huile et les arômes de la plante. L’huile de CBD est ainsi produite. Cependant, vous devez vous assurer que l’extraction a été bien faite. Elle doit être faite dans des conditions optimales.

A lire en complément : Un homme suspecté de complicité avec 4 personnes recherchées interpellé à Saint-Etienne

Ainsi, l’huile créée subit une purification par la méthode de winterisation pour l’obtention d’une huile de CBD efficace et de qualité. Toutefois, ce procédé nécessite un équipement assez coûteux et des extracteurs professionnels formés.

L’extraction à l’éthanol

Vous pouvez également fabriquer votre huile de CBD en employant la méthode d’extraction à l’éthanol. Sûr et simple, c’est un procédé couramment utilisé. En effet, l’éthanol (alcool de qualité supérieure) est employé comme un solvant.

Dans un premier temps, vous trempez les fleurs ou feuilles de cannabis dans de l’éthanol. Notez que ces dernières doivent être séchées au préalable. Par la suite, agitez et filtrez.

Vous obtiendrez une matière que vous allez chauffer de sorte à obtenir une pâte visqueuse. Cette pâte concentrée en cannabinoïdes est ensuite distillée. Cela permet de séparer l’huile de CBD des autres composés.

Il convient de noter que ce procédé est efficace en matière de temps et peut se faire aussi bien dans des conditions froides que chaudes.

L’extraction aux solvants liquides

Il vous est aussi possible d’utiliser des solvants liquides tels que le butane, l’hexane ou l‘alcool isopropylique pour fabriquer votre huile de CBD. Cette méthode de fabrication est moins coûteuse vous permettant une facilité dans l’extraction de l’huile de CBD. Tout comme les procédés d’extraction au CO2 et à l’éthanol, le solvant liquide éliminera les principes actifs de la matière végétale.

Il laissera par la suite l’huile de CBD. Cependant, tous les solvants liquides n’arrivent pas à éliminer les impuretés. Ce qui impacte négativement la qualité de l’huile produite. Pour éviter cela, il revient aux fabricants d’être précis en adaptant le processus aux besoins.

Par ailleurs, il existe également d’autres procédés de fabrication de l’huile de CBD. Parmi ceux-ci, vous avez l’extraction à l’huile d’olive et la méthode d’infusion d’huile. De plus, pour rendre votre huile au CBD plus efficace, vous devez également prendre en compte les procédés secondaires tels que la winterisation et la distillation. Ces derniers permettent de purifier et de raffiner les huiles de CBD produites.

Plusieurs procédés s’offrent à vous pour la fabrication de l’huile de CBD. Chacun d’eux a ses avantages, mais aussi ses inconvénients. Toutefois, quelle que soit la méthode de fabrication employée, la quantité de THC (delta-9-tétrahydrocannabinol) de l’huile produite ne doit pas dépasser 0,2 %.

Partager :