Pour beaucoup encore, l’appareil auditif est cet objet disgracieux, encombrant, et qui ne marche qu’une fois sur deux. Mais ce n’est plus le cas aujourd’hui. Si vous portez votre ouïe sur les nouvelles technologies, vous risqueriez bien d’être surpris par les nouveautés apportées, que ce soit en matière de qualité d’écoute, mais aussi d’adaptabilité à tous vos appareils connectés.

Plus petit, plus connecté, plus équilibré

Notre siècle est en train de révolutionner tout ce que nous connaissions, et même ce que nous n’imaginions pas. Des téléphones plus petits que jamais, sans fil. Des montres connectées qui permettent de communiquer avec son poignet. Et désormais, si vous tendez bien l’oreille, la modernisation de l’appareil auditif est déjà très attractive.

A lire également : Accidents de travail avec la mini pelle : exemples et précautions à prendre

De nombreuses marques reconnues telles que Siemens, Phonak, Widex ou encore Starkey ont attentivement entendu vos remarques. L’appareil auditif est trop encombrant ? Alors imaginons-le plus petit. La qualité audio n’est pas assez affinée, même pour la portée du son de la voix ? Ainsi soit-il, offrons une meilleure dynamique sonore. Il ne me permet pas de bien entendre lorsque je téléphone ou que je regarde une vidéo sur internet ? Rendons-le connecté.

La modernisation de l’appareil auditif est aussi simple que cela. Avec les nouveaux modèles Livio pour Starkey ou même Signia chez Siemens, le dispositif est parfaitement masqué derrière le pavillon de votre oreille. Pour ce qui est de l’oreillette, toujours filaire, elle vient davantage s’insérer dans le conduit interne, se rapprochant ainsi du tympan, mais sans créer de gène.

A découvrir également : Le Tango pour lutter contre la maladie de Parkinson

La modulation de la dynamique sonore s’adapte automatiquement, à la fois par la tonalité de votre voix, mais également en considérant tous les sons environnants. Et enfin, pour que la boucle soit parfaitement bouclée à l’oreille, l’appareil auditif connecté permet de recevoir tous les sons choisis, directement dans l’oreillette, que ce soit pour un appel, une vidéo lancée sur internet ou même avec votre téléviseur.

Une simple pile à changer pour les nouveaux appareils auditifs

Désirant répondre à toutes les demandes, et surtout se voulant des plus pratiques, l’appareil auditif ne se recharge pas, il est alimenté par une simple pile bouton. Ces batteries non rechargeables offrant une durée de vie comprise entre 12 mois et plus de 10 ans selon le modèle, sont peu onéreuses. Et le changement s’effectue très simplement, comme sur les montres mécaniques. Un système qui aura l’oreille de tous, facile d’usage, et permettant de profiter au mieux de ces nouvelles technologies.

Par la modernisation de l’appareil auditif, vous aurez dans l’oreille cette douce nostalgie où c’était vous qui cassiez les oreilles de vos voisins et de vos proches. Un simple dispositif nouvelle génération qui s’avérera onéreux dans un premier temps, mais très largement remboursé avec les nouvelles réformes 100% Santé, définitivement applicable aux appareils auditifs, comme pour les optiques et soins dentaires, d’ici janvier 2021. En résumé, pas de quoi y laisser ses oreilles.