Connaissez-vous les vins américains ?

1558
Partager :
Vin rouge

En Europe, la qualité et la diversité des vins nous font parfois oublier qu’il en existe d’autres dans le monde. C’est le cas aux Etats-Unis, plus particulièrement sur la côte ouest, alors que certains des vignobles ont peu à envier à ceux des grandes régions viticoles que sont la France, l’Italie et l’Espagne, par exemple. Voici ce qu’il faut savoir pour une visite des régions américaines, productrices de vin.

Découvrir les vins américains en « live »

S’asseoir à table avec des amis ou des membres de la famille, afin de déguster un bon repas, accompagné de quelques bouteilles de vin, peut se transformer en voyage, tout au moins gustatif. Mais lorsqu’il est possible d’aller déguster la cuisine et les produits viticoles sur le terroir, c’est toujours mieux. Si vous avez eu la chance de découvrir un vin américain lors d’une soirée et que vous êtes tombé sous le charme, alors une visite des vignobles de nos voisins du continent Nord-Américain s’impose.

A lire aussi : Que sait-on de la croix de pharmacie ?

Pour ce faire, vous n’aurez qu’à remplir un formulaire ESTA en ligne, et vous munir de votre passeport. Évidemment, il faut tout de même attendre la fin de la pandémie avant de pouvoir prendre un vol pour une visite touristique des Etats-Unis.

Les routes du vin américain

Après vous être renseigné quelque peu, vous aurez rapidement compris que la découverte du vin américain passe par la région de la Napa Valley. Mais il serait malheureux de passer à côté d’autres régions viticoles importantes aux Etats-Unis, si vous décidez d’y faire un séjour. En plus de la Californie, deux autres états produisent des vins de qualité en sol américain, soit l’Oregon et Washington (l’état et non le district, qui lui se trouve sur la côte est).

Lire également : Envie de déposer une réclamation ? Suivez notre guide !

Cette route vous permettra aussi de découvrir quelques-unes de plus belles villes des Etats-Unis, mais aussi des parcs nationaux d’une beauté exceptionnelle et des lieux mythiques. Le parcours sera parsemé des plus beaux vignobles, où vous serez surpris par la qualité, mais aussi par la grande variété de vins qui s’y cultive.

L’inévitable Napa Valley

Si votre temps est limité, alors il faudra vous concentrer sur une région : la Napa Valley. Celle-ci produit près de 90 % des vins américains. Ses vins sont connus sous l’appellation « AVA » pour « American Viticultural Area ». Les conditions climatiques de la Californie font d’elle un jardin exceptionnel pour la vigne, mais aussi pour de nombreux autres fruits et légumes. Ses vins blancs sont issus de Chardonnay, French Colombard, Chenin Blanc et Sauvignon Blanc, et un de ses grands rouges, est le Zinfandel, d’origine croate.

Bonne découverte !

Les cépages emblématiques des vins américains

Au-delà de la région de Napa Valley, il existe une grande variété de cépages utilisés pour produire les vins américains. Les plus populaires sont le Chardonnay, le Cabernet Sauvignon et le Pinot Noir.

Le Chardonnay est un raisin blanc qui est généralement élevé en fûts de chêne pour lui donner des notes beurrées et vanillées. Il est souvent associé à la région viticole de Californie et produit des vins frais aux arômes fruités.

Le Cabernet Sauvignon se cultive principalement dans les régions chaudes comme la Californie ou l’État de Washington. C’est un raisin rouge avec une peau épaisse qui donne au vin des tanins prononcés et une structure solide. Il peut être vieilli pendant plusieurs années pour développer ses saveurs complexes.

Le Pinot Noir est cultivé dans divers États du pays • Oregon, Californie ou encore New York • mais c’est sur la côte californienne qu’il s’épanouit particulièrement bien grâce à son climat tempéré. Avec sa robe légèrement translucide et son nez très parfumé, ce vin dégage souvent des notes florales ainsi que des arômes de fruits rouges mûrs.

Les vins américains offrent une grande diversité en termes d’appellations d’origine contrôlée (AOC), de terroirs et donc aussi bien sûr en termes de goût !

Les tendances actuelles dans l’industrie viticole américaine

L’industrie viticole américaine est en constante évolution, avec de nouvelles tendances qui émergent régulièrement. Parmi les plus récentes, on peut noter l’intérêt croissant pour les vins naturels et biodynamiques.

Les vins naturels sont produits sans ajout de produits chimiques ou artificiels. Les raisins doivent être cultivés selon des méthodes organiques ou biologiques et le vin doit être produit sans aucun additif ni manipulation excessive.

La culture biodynamique va encore plus loin en utilisant des préparations spéciales à partir d’herbes, de minéraux et d’animaux pour fertiliser le sol et contrôler les maladies. Elle prend aussi en compte les cycles lunaires dans la production du vin.

Une autre tendance notable est la recherche d’une faible teneur en alcool dans les vins. Les consommateurs cherchent des options moins fortes pour pouvoir profiter pleinement de leur dégustation sans subir les effets indésirables d’un taux d’alcool élevé.

Il y a une appréciation grandissante pour les cépages indigènes comme le Zinfandel ou l’Alicante Bouschet qui étaient largement ignorés auparavant mais suscitent maintenant un regain d’intérêt chez certains producteurs et amateurs de vin.

L’industrie viticole américaine continue son évolution vers une production plus respectueuse de l’environnement tout en répondant aux attentes changeantes des consommateurs avide de découvertes gustatives toujours plus variées.

Partager :