Les dangers de la fatigue oculaire

1123
Partager :
person covering own face

La fatigue oculaire résulte généralement d’une utilisation excessive des yeux. Elle constitue le principal mal de nombreux travailleurs sur écran. Quels sont les symptômes et les conséquences de la fatigue oculaire ?

Causes et symptômes de la fatigue oculaire

Les causes de la fatigue oculaire sont multiples. Mais la principale cause reste l’exposition prolongée à un écran (téléphone, ordinateur ou tablette). Cela provoque, en effet, un assèchement de la surface des yeux. En temps normal, la fréquence des clignements des yeux est de 12 à 20 par minute. Cela permet une nouvelle sécrétion lacrymale avant la rupture de la précédente. Malheureusement, le travail sur écran entraîne souvent une diminution de cette fréquence empêchant ainsi le renouvellement normal du film lacrymal.

A lire également : Beauté/bien-être : le grand boom des cosmétiques à base de CBD

La fatigue oculaire peut être également causée par un éclairage insuffisant ou excessif, de longues heures de conduite dans une situation difficile (brouillard, nuit ou autres) ou de révision. Une exposition à la lumière bleue émise par les ampoules LED ou par le soleil fait aussi partie des causes de la fatigue oculaire. Les causes de la fatigue oculaire peuvent être directement liées à l’œil. Il s’agit par exemple d’un déséquilibre binoculaire, de l’hypermétropie, de l’astigmatisme, de l’inflammation des yeux ou autres.

Les symptômes de la fatigue oculaire

La fatigue oculaire se traduit par plusieurs signes.

A lire en complément : Les cannabinoïdes dans le traitement de la douleur

  • Acuité visuelle ou baisse de vue au cours de la journée ;
  • Difficultés d’accommodation lorsque la personne passe d’une vision de loin à une vision de près ;
  • Sensation de picotements ou de brûlure dans les yeux ;
  • Vision brouillée ;
  • Tremblement de la paupière ;
  • Des douleurs oculaires ou péri-oculaires ;
  • Sensation d’éblouissement ;
  • Des yeux rouges ou irrités ;
  • Des céphalées (maux de tête) qui durent quelques heures.

Quelles sont les conséquences de la fatigue oculaire ?

Lorsque les yeux sont fatigués, ils deviennent rouges et trop secs. La vision peut se dédoubler ou devenir floue. La fatigue oculaire peut avoir un impact direct sur la qualité du travail que vous réalisez. On a par exemple :

  • Baisse de la concentration et de la qualité de travail
  • Difficulté de lire
  • Des informations mal comprises et mal intégrées ou autres.

Comment traiter et prévenir la fatigue oculaire ?

Le traitement de la fatigue oculaire dépend du ou des facteurs à l’origine. Il vous faudra peut-être une correction optique adaptée ou vous soumettre à une rééducation visuelle. Il est également conseillé de vous forcer à cligner les yeux régulièrement. Cela permet de réhydrater les yeux. Lorsque la gêne persiste, il faudra consulter un ophtalmologue ou votre médecin traitant.

Pour prévenir la fatigue des yeux, il faut :

  • Éviter des reflets sur l’écran de votre ordinateur (vous pouvez utiliser des filtres antireflets) ;
  • Travailler à une bonne distance de votre ordinateur (au moins 30 cm) ;
  • Positionner l’écran de votre ordinateur à 20 degrés sous le niveau de l’œil ;
  • Nettoyer régulièrement l’écran de l’ordinateur pour qu’il soit toujours propre ;
  • Observer une pause toutes les heures en détournant les yeux de l’écran et en s’efforçant de regarder loin ;
  • Alterner les tâches dans la mesure du possible.

Si vous avez l’habitude de porter des lentilles, vous devez choisir un modèle qui favorise la réduction des efforts de concentration devant les écrans.

Partager :