L’e-cigarette : un sevrage pour le tabagisme

18
Partager :

La e-cigarette, la cigarette électronique ou encore le vapotage peut-il être un sevrage tabagique ? Cette question-là, elle a été posée à mainte reprise. Mais qu’en est-il réellement ? S’agit-il vraiment d’une solution miracle ou d’une fausse bonne idée. Nous allons décrypter tout ce qui concerne la e-cigarette dans cet article.

L’e-cigarette : une solution pour arrêter le tabac

A découvrir également : Le Tango pour lutter contre la maladie de Parkinson

L’avènement de la e-cigarette a donné de nouveaux espoirs aux grands fumeurs qui ont usé de tous les moyens pour arrêter le tabagisme, mais sans succès. En effet, selon les idées avancées, le fait de vapoter pourrait en effet aider à arrêter de fumer la cigarette traditionnelle.

Et en effet, certains en témoignent. En utilisant la cigarette électronique comme substitut à la cigarette traditionnelle, certains ont réussi à réduire progressivement le niveau de nicotine à inhaler et ont réussi à bannir complètement cette substance extrêmement addictive de leur quotidien.

Lire également : À quoi sert le H-Box de Noroit ?

Pour d’autres, c’est loin d’être le cas. Certains disent même que c’est en fumant de l’e-cigarette qu’ils sont devenus accros au tabac. Mais qu’en est-il réellement ?

En fait, tout dépend de la façon de vapoter. Pour un fumeur, l’e-cigarette peut devenir progressivement un substitut à la cigarette traditionnelle. Et comme il est possible de choisir la dose de nicotine dans l’e liquide, il est facile de réduire sa dose et ainsi, finir par s’en passer totalement. Mais il est important de réduire cette dose de façon progressive.

Pour un non-fumeur par contre, l’e-cigarette n’est pas une très bonne idée. En consommant de la cigarette électronique contenant de la nicotine même à faible dose, un non-fumeur peut devenir dépendant à cette substance. C’est tout à fait l’effet inverse de ce que l’on attend de l’e-cigarette. C’est donc un produit à éviter pour les non-fumeurs sauf sous ordonnance d’un médecin (oui, l’e-cigarette est prescrit par des médecins pour traiter certaines pathologies).

Polémique sur l’e-cigarette

Fin 2019, une polémique est née aux États-Unis autour de l’e-cigarette. En cause : 54 décès liés à la cigarette électronique[HSL 1] . 2500 autres personnes ont été hospitalisées pour le même problème, et ce en l’espace de quelques jours.

Alors, finalement, l’e-cigarette tue-t-elle ? Les experts du secteur de la santé se sont exprimés à ce sujet et leur conclusion ne met pas forcément en cause l’e-cigarette.

Ce qu’en pensent les professionnels

Suite aux 54 décès liés à la cigarette électronique aux États-Unis, les experts se sont en effet manifestés. Et selon eux, la cause de ces décès n’est pas l’e-cigarette elle-même, mais plutôt le liquide que ces victimes ont inhalé. Elles auraient inhalé des liquides issus du marché noir contenant des substances toxiques.

Toujours selon ces mêmes experts, on ne connaît aucun effet négatif de la cigarette électronique pour le moment. L’important est juste d’utiliser du liquide ou e liquide de source sûre et certifiée. De cette façon, le vapotage n’a rien de dangereux et peut même être utilisé comme moyen de sevrage tabagique. D’ailleurs, certains médecins conseillent déjà l’e-cigarette comme substitut à la cigarette électronique.

Partager :